METHODE MRP

 

M.R.P. = Mouvement Respiratoire Primaire 
M.R.P. = Maurice Raymond POYET

 

 

Le somatopathe recourt à la Méthode-MRP, technique manuelle non-manipulative inspirée directement de l'enseignement de Maurice-Raymond POYET (décédé en 1996). Ce dernier fut un ostéopathe connu en son temps et ses travaux ont transcendé la discipline en lui apportant précision, rapidité, douceur extrême, efficacité et innocuité.


Pierre-Camille VERNET fut un de ses élèves les plus attentifs. Cette connaissance du MRP et de ses troubles est désormais enrichie de ses recherches: il a permis à la discipline de franchir un nouveau palier en donnant corps à la Somatopathie proprement dite, objet du présent site. Il est assisté d'Odile BAUDONNEL, sage-femme somatopathe et de Serge MANIEY, somatopathe et d'autres anciens élèves, qui collaborent désormais avec lui..


Le nom « Méthode-MRP » fait référence au Mouvement Respiratoire Primaire

 Cet infime mouvement de flux et de reflux est parfaitement perceptible en tous points du corps humain par une main attentive. Le MRP, probablement perçu depuis des millénaires, fut décrit pour la première fois en 1945 par William Garner Sutherland, médecin, ostéopathe et disciple direct d'Andrew Taylor Still, inventeur/fondateur de l'ostéopathie.

 

Le nom "Méthode-MRP" fait également référence à Maurice Raymond Poyet.

La Guerre d'Indochine a confronté M. R. POYET aux médecines orientales. Elles lui montrèrent qu'une approche moins 'mécaniste' et plus énergétique de l'individu était possible. Sa nouvelle compréhension de l'ostéopathie s'est caractérisée par une vision originale et globale, et par un allègement des gestes techniques: "la main doit être légère comme l'aile du papillon".


On parle désormais de somatopathie pour les techniques issues de cette école cousine de l'ostéopathie originelle de Sutherland. Depuis 2007, le terme "ostéopathie" est réservé en France aux écoles d'ostéopathies manipulatives.